Immobilier
Quelle est la bonne stratégie d’investissement immobilier ?

Quelle est la bonne stratégie d’investissement immobilier ?

Pour viser la bonne stratégie d’investissement immobilier, ce que nous devons nous demander préalable, c’est pourquoi faire cet investissement ? Quel est le motif ?
Le motif sera peut-être une rente régulière afin de diversifier vos revenues, préparer votre retraite pour être indépendant financièrement, avoir un patrimoine immobilier, l’agrandir ou bien créer un espace pour une activité non-lucrative, les raisons peuvent être diverses pour le choix de votre futur bien immobilier, la finalité et le motif de l’investissement doivent être bien définis pour pouvoir se centrer sur les critères de sélection du bien en question.

La finalité et le délai de la stratégie d’investissement immobilier

Le délai est un paramètre important pour mettre en place votre stratégie d’investissement, si c’est pour du long, moyen ou court terme. C’est-à-dire la durée où vous voulez que s’entame le retour sur votre investissement, quand prévoyez vous d’avoir les premières rentes ? Un investissement peut en effet être effectué pour des retours d’argents dans un délai court, par exemple, la location vous offrira des revenues de loyer assez rapidement, pour la revente qui nécessite des travaux pour mieux valoriser le bien, c’est pour du moyen terme. Pour un investissement avec des travaux lourds et compliqués et en vue d’une activité commerciale, propre, c’est plutôt sur du long terme. Ces réponses vous permettront de définir une échéance, le type de bien à envisager et bien entendu le type de financement qui sera mis en place pour l’acquisition. Un autre critère très important, selon la finalité de l’investissement, vous pourrez déterminer l’emplacement qui sera plus efficace et rentable pour votre projet. L’emplacement joue un rôle considérable pour la réussie de votre projet, tout erreur peut mettre à mal votre projet et en péril votre investissement.

Les risques de la stratégie d’investissement immobilier

Comme dans tout type d’investissement, le facteur risque est à prendre en considération. Les plus-values (bénéfices) importantes se dégagent généralement quand on prend un grand risque sur un investissement donné, mais le revers de la médaille, c’est que vous pouvez aussi, dans ce cas, ne pas avoir de retour sur investissement et même perdre une partie de votre argent. Il faudrait vous demander quel niveau de risque bous êtes prêt à accepter. Il y a des investisseurs qui optent à minimiser au maximum les risques en acceptant en contrepartie d’avoir une rentabilité moindre. C’est à vous de fixer la limite des risques que vous pouvez entreprendre dans votre investissement. Les différents risques sont en fonction de la finalité (du but) de votre projet, par exemple pour un projet de location d’appartements, les risques sont les suivants :

  • L’offre de location par rapport à la demande ;
  • Le montant moyen des loyers ;
  • La tendance des prix du logement.

Pour ces paramètres, chaque ville ou région et même chaque quartier a des tendances différentes. Oui les biens immobiliers qui sont bien situés coûtent effectivement plus chères. Il ne s’agit pas non plus d’investir pour des locations de logements dans un endroit qui est déjà saturé par l’offre, à titre d’exemple.

Le financement de la stratégie d’investissement immobilier

Tout est clair maintenant, l’emplacement, le type de bien, la finalité, le taux de risque, le délai. Viens maintenant le financement de votre projet d’investissement. Pour un emprunt au niveau d’une banque, il faut prendre en compte uniquement un taux du tiers de vos revenues, c’est-à-dire que les banques ne vont pas au-dessus de ce taux pour assurer le remboursement de l’emprunt. Ce revenu prit en compte est le net dont vous disposez périodiquement. Si vous avez déjà un autre emprunt en cours, la banque considère que ce n’est pas un revenu d’où la soustraction de cet éventuel emprunt dans les calculs. Les banques sont aussi plus enclines à accorder un emprunt si vous effectuez un apport personnel, plus il sera important plus vous aurez une marge de manœuvre importante. Vous devrez aussi faire un calcul personnel concernant la rentabilité du projet d’investissement. Pour voir si le niveau des futurs revenus pourra faire face au remboursement de l’emprunt, si oui, c’est un investissement idéal parce que l’exploitation de votre futur bien va rembourser lui-même sa valeur et aussi l’emprunt. Sinon, considérez le niveau de placement que vous pouvez engager pour le projet. En d’autres sortes, combien vous êtes prêt à sortir de votre poche pour le long voir le très long terme.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.