Finances
Qu’est-ce qu’une assurance d’habitation sans franchise ?

Qu’est-ce qu’une assurance d’habitation sans franchise ?

Une police d’assurance d’habitation est une assurance qui vous permet d’être remboursé en cas de sinistres dans votre habitation. Selon les termes du contrat d’assurance, la compagnie d’assurance s’engage à payer (à couvrir) tout dégât pouvant survenir. Le montant des remboursements en question et les types de sinistres couverts sont bien détaillés dans la police d’assurance. Nous allons vous aider à y comprendre un peu plus sur ces polices d’assurances habitation et très particulièrement l’assurance habitation sans franchise. Peu d’assurances proposent actuellement ce type de contrat afin de limiter les dépenses en cas de sinistres et de se protéger financièrement.

C’est quoi la franchise ?

On entend beaucoup parler ‘de franchise’ sans vraiment comprendre sa signification. La franchise dans une police (ou contrat) d’assurance est une disposition, en faveur de l’assureur (la compagnie d’assurance), afin que l’assuré prenne en charge financièrement une partie du remboursement d’un sinistre. Ça parait compliqué, mais pour faire plus simple voici un exemple : un sinistre est survenu au niveau d’une habitation et le montant des réparations s’élève à 1.000 euros. L’assurance payera uniquement une partie des dépenses, par exemple 800 euros et les 200 euros restants sont à la charge de l’assuré dans le cadre de la franchise. La franchise sert à faire payer l’assuré une partie des dépenses d’un sinistre qui est pourtant couvert par la compagnie d’assurance.
La franchise d’une assurance d’habitation sert avant tout à la compagnie de limiter ses dépenses en faisant payer l’assuré une partie des frais en cas de survenue d’un sinistre. Il s’agit d’une participation aux dépenses qui sont payés par l’assuré lors d’un sinistre couvert par l’assurance. Bien que la compagnie d’assurance est censée de rembourser tout frais à engager pour sinistres en échange de la prime que paye l’assuré, il reste presque systématiquement une somme que l’assuré doit donner pour terminer de réparer le préjudice. Le calcul de la franchise est très variable.

Comment fonctionne l’assurance d’habitation sans franchise ?

Actuellement, peu de compagnies d’assurance proposent un contrat d’assurance sans franchise, c’est-à-dire que, l’assuré n’aura rien à payer lors d’un sinistre et que le remboursement total des frais sera à la charge de la compagnie. Les assurances ont aussi tendance à demander une prime plus élevée pour pouvoir bénéficier de franchises pour basses. Même dans le cas d’une assurance sans franchise, les frais sont très souvent indexés dans un autre risque.
C’est pour cette raison qu’il faut bien comparer les différents contrats d’assurances d’habitations proposés par les compagnies. Le montant de la franchise est donc un des points des plus importants pour les contrats. D’ailleurs, vous pouvez considérablement faire chuter la prime d’assurance (le prix) en augmentant la franchise et vice-versa. La franchise est divisée en deux catégories dans un contrat d’assurance où le montant de la franchise n’est pas le même, les sinistres et la responsabilité civile (dommage à autrui). C’est bien compliqué tout ça, mais les compagnies veillent aussi à leurs rentabilités et vont donc, vous faire payer une partie des frais. C’est que lorsqu’un sinistre survient que l’assuré se rend compte de l’importance de la franchise (ce qu’il doit payer lui-même) sur son contrat d’assurance.

Quelle assurance d’habitation sans franchise choisir ?

Une assurance d’habitation sans franchise est plus chère qu’une assurance d’habitation avec franchise, et plus la franchise est élevée et moins chère est la prime, alors que choisir ? Avec ou sans franchise ? Vous devez faire comme les compagnies d’assurance, estimer le risque. En d’autres termes, si vous avez une habitation assez neuve qui ne présente aucun vice, le risque devsinistre est faible, alors vous pourrez envisager un contrat d’assurance avec une franchise plus ou moins importante pour bénéficier d’un contrat pas cher. Dans le cas d’une habitation ancienne, un peu vétuste, abîmée, le risque de survenue d’un sinistre est élevé, donc à priori, il serait plus judicieux de prévoir un contrat d’assurance sans franchise ou bien un contrat avec une franchise basse et malheureusement de payer plus cher votre contrat d’assurance d’habitation.
Nous précisons, ci-après, qu’il existe trois modèles de calcul utilisé par les compagnies d’assurance pour déterminer le montant de la franchise que vous devrez payer en cas de survenue de sinistre dans votre habitation :

  • Un montant forfaitaire ;
  • Un taux par rapport au remboursement ;
  • Les deux à la fois, un taux et un montant forfaitaire.
0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *